Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 00:00

La Chine au néolithique

 

 

Venant probablement d'Afrique, l'Homo sapiens serait apparu dans les plaines de l'Asie orientale il y a environ l00000 ans. L'époque paléolithique couvre un très long laps de temps et plonge ses racines dans une Antiquité aussi reculée que mal cernée. D'où l'absence d'ínformations précises concernant les ancêtres de ces Chinois qui, après la demière glaciation (entre l0000 et 5000 av. J.-C.), se seraient établis sur les rives des principaux fleuves, donnant ainsi naissance à diverses civilisations néolithiques caractérisées par la pratique de l'agriculture, la production de céramiques et de textiles, et par une société organisée en viIlages soumis à l'autorité de chefs de clans.

 

chine-1.jpg

 

 

S'agissant des phases précédentes, il faudra se reporter à l'épopée myhologique que les sources littéraires retracent du VI au I siècle av. J-C une divinité féminine, Nü Wa, créature à tête humaine et corps de serpent, aurait tiré les êtres humains de Ia boue, les modelant à son image. Ces derniers auraient alors peuplé le monde, le baptisant Tionxia (Tout sous le ciel). Un monde, certes, encore assez inhospitalier, au point que le ciel s'écroulant à ses quatre confins et les neuf continents se fissurant, la déesse dut intervenir de nouveau et répara la voûte céleste avec des pierres de cinq couleurs, créant la Voie lactée. Les mythes les plus anciens, dont il existe plusieurs versions, sarrêtent au seuil de la protohistoire, avec les "Rois sages" ou Empereurs mythiques, contemporains des inventions fondatrices de ta civilisation: de l'agriculture à l'élevage. en passant par l'écriture, la pharmacopée, l'introduction du ver à soie. Ia fabrication des filets de pêche et des instruments de chasse. Le calendrier et les techniques de maîtrise des eaux. Batailles, alliances stratégiques et liens de parenté, qui estompent nettement t'organisation cIanique de 1a société, mènent la descendance de ces souverains mythologiques jusqu'à l'aube de t'époque historique marquée, dans la première moitié du deuxième millénaire avant notre ère, par la dynastie des Xia.

 

 

Jarre ovoïde, aux motifs géométriques et antropomorphes, datant de la phase de - 2300 à -2000 AV JC fabriqué par les hommes de Majiayao dans la région de Gansu qui ont vécu entre -3200 à -2000 AV JC

 

artchine_22.jpeg

 

En bas cette tête d'homme en terre cuite peinte a été découverte sur un site de la culture de Yangshao datant du 5 ème millénaire AV JC

 

 

 

Légende mise à part, plusieurs savants classent les cultures néotithiques chinoises à partir du Vème millénaire av. J-C. selon deux critères, Le premier, d'ordre géographique, distingue les cultures méridionales des cultures septentrionales en fonction des vestiges matériels.Au sud, le bassin duYangzi se caractérise par la production de riz et d'une série de plantes aquatiques comptétant l'alimentation (Iotus, châtaignes d'eau, etc.), tandis que dans les régions du Nord, trop sèches et froides pour le riz, le miIlet prospère grâce à la morphologie et aux particularités d'un sol spécifique, le loess.Sur l'axe est-ouest, la distinction résulte en revanche des caractéristiques et des décorations des objets, ainsi que des pratiques funéraires, A l'ouest, la culture deYangshao (V au IIIàme millénaire av. J.-C., entre le Gansu et le Shaanxi), dont Banpo (près de I'actuelle ville de Xǐan) constitue le site le plus représentatif, offre un mode d'ínhumation rudimentaire et une production de céramiques peu diversifées et réservées à un usage quotidien, qui sornent de motifs géométriques parfois du plus bel effet et consistant souvent en des spirales, peintes en rouge et en noire, propres à la phase de maturité culturelIe. Couvrant une aire très étendue, les cultures orientaIes réalisent des poteries dont les rares décors sont compensés par un éventail de formes aussi riches que raffinées. Les pratiques funéraires savèrent plus complexes, comme en témoigne le site de Dawenkou (Shandong), avec ses cercueils de bois emboĵtés à l'intérieur de coffrages placés dans des chambres spécifiques.

 


La surface polie et nor brillant du vase de gauche date de -3000 à -2000 AV JC est typique de la culture Longshan

La jarre à droite aux motifs cordés, en terre cuite à été découverte sur le site de Banpo de la culture Langshan date du 5ème millénaire AV JC

 

artchine_3.jpeg

 

Les sépultures des régions orientales recèlent par ailleurs fréquemment un mobilier funéraire en jade, notamment des figurines zoomorphes d'une élégante facture (culture de Hongshan, dans la province du Liaoning, environ 3500 av. J.-C.), ou à la signification rituelle encore obscure (disques bi ou cylindres cong surdes sites de la culture de Liangzhu, province du Jiangsu, vers 2500 av. J-C). Les tentatives visant à rationaliser la distribution des cultures néolithiques sur le sol chinois ne sauraient qu'être partielles. On sait par exemple que le Longshan, l'une des cultures néolithiques tardives, eut son foyer dans le Henan, mais sa vaisselle de terre cuite à pâte fine revêtant une couleur noir brillant et des lignes gracieuses se rencontre dans toute la Chine du Nord, dans le bassin duYangzi et presque jusquaux côtes sud-orientales, prouvant combien les traditions néolithiques s'entremêlent en un complexe système de subcultures locales. La dernière phase du néolithique coïncide avec une stratification généralisée de la société, où une division accrue du travail entraîne l'apparition d'objets à caractère fortement technologique, comme les premiers exemples, certes peu nombreux, d'armes. La différenciation des mobiliers funéraires et la pratique de sacrifices humains attestent en outre l'existence d'une société plus élaborée et hiérarchisée.

Parmi les principaux apports technologiques du néolithique chinois, il convient de mentionner la sériciculture, apparue dans Ie nord du pays.

 

 

Comme on le voit au Néolithique la culture chinoise était très avancée, ce pays est tellement fascinant que je vous proposerai d'autres articles sur l'art chinois à travers les âges.

 

Je souhaite à toutes et à tous une très excellente semaine

Dan

 


Partager cet article

Repost 0
Published by France Dan - dans année 2013
commenter cet article

commentaires

cricri39000 25/04/2013 21:10



Primavera 24/04/2013 15:57





Bonjour Dan,


Un bel article sur un pays fascinant par sa culture que je ne connais que par mes lectures.


Très belle journée à toi.


Bisous.


Prima

mirotine 24/04/2013 09:49


coucou mon cher dan , voilà quelques jours que je n'étais pas venue et me voici devant pleins d'articles passionnants  je ne connaissais pas le village de locronan ça donne envie d'y aller !


oui en effet la chine est fascinante  pas étonnant que ce pays soit numéro 1 , j'aime tout particulierement le vietnam , mon enfant tant attendu viendra sans doute de là bas

Elena800 23/04/2013 04:37


Un gros pavé culturel, j'ai trouvé intéressant même si je l'avais déjà lu mais trop dense pour ceux qui travaillent. Bon mardi homo sapien, bisous

Rochelle 22/04/2013 23:28


La Chine est un bien grand pays... mais il ne m'a jamais attirée... Pourtant c'est un beau pays.


Merci de tes visites Dan... elles sont toujours fort agréables.


Je te souhaite une bonne semaine. Bisous bisous 

Présentation

  • : Le blog de France Dan01
  • Le blog de France Dan01
  • : De tout de rien du temps qui passe
  • Contact

Compteur de visites

Recherche

Pages

Catégories